Chiropraxie

 

 

Chiropraxie vient du grec kheir signifiant main et praktikos signifiant faire ou exercer.

 

La chiropraxie est une profession de la santé et une thérapie manuelle. Elle a pour objet la correction et la prévention des dysfonctionnements de l’appareil locomoteur (également appelés troubles musculo-squelettiques) et de leurs conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres.

Quelle est la force de la Chiropraxie? Son efficacité est surtout lié à sa spécificité au niveau des corrections mécaniques. Un plan de traitement précis et explicatif sera établi à l’issu de cette séance, suivi d’un programme de réhabilitation pour traiter le problème et éviter les récidives.

Merci d’apporter vos examens d’imageries médicales (radiographie, scanner, IRM).

La première consultation peut durer jusqu’à 45 min, comprenant une série de questions sur vos antécédents et des examens orthopédiques, neurologiques et physiques, réalisés en fonction du problème.

Votre chiropracteur peut aussi être amené à vous référer vers un autre praticien de santé si les éléments précédents indiquent que les soins chiropratiques ne vous sont pas adaptés.

 

Principales Techniques en Chiropraxie

Les Manipulations Rachidienne, et Articulaire.

Manœuvre unique, brève exercée au niveau d’une articulation au-delà de son jeu habituel tout en restant dans les limites anatomiques. Elle est non-douloureuse, et est recommandée par la HAS (haute autorité de santé) dans le traitement de la lombalgie au même titre que les antalgiques et myorelaxants. 

 

La manipulation est à distinguer des manoeuvres de mobilisation. Cette manipulation est dite « forcée » en ce qu’elle pousse l’articulation au-delà de son jeu habituel, tout en restant dans les limites anatomiques. Elle a pour but l’amélioration de la fonction et/ou la diminution de la douleur ressentie.

 

En France seuls les médecins et les chiropracteurs sont habilités à exercer ces manœuvres forcées contrairement aux ostéopathes non médecin qui doivent se limiter aux « manipulations non-forcées » .

 

Décret professionnel des chiropracteurs, et des ostéopathes   (les liens pointent vers le site legifrance.gouv.fr)  

 

La recherche scientifique a montrée une efficacitée équivalente des médicaments (antalgique et myorelaxant) et des manipulations vertébral sur la lombalgie. Les 2 pouvants très bien être associées.

 

Les Exercices

A visée préventive ou curative, les exercices thérapeutiques proposés par les chiropracteurs à leurs patients occupent une place de choix dans l’arsenal thérapeutique. Leur efficacité dans la prise en charge des douleurs vertébrales les plus communes est établie. Ils produisent des effets antalgiques et préviennent la récidive de l’épisode douloureux.

Les Conseils Posturaux et d’Hygiène de Vie

Conformément à leur approche globale de la santé des individus, les chiropracteurs attachent une importance toute particulière à la connaissance et à la prise en compte des facteurs psycho-sociaux et environnementaux, tels le stress ou la profession, par exemple. Certains de ces facteurs sont en effet de nature à favoriser le développement d’affections de l’appareil locomoteur.

 

Une connaissance fine de leurs patients et de leur environnement permet ainsi aux chiropracteurs de leur dispenser des conseils d’hygiène de vie ainsi que des conseils posturaux (à adopter dans le cadre de leurs activités professionnelles et de loisirs ou lors de leur sommeil). L’observance de ces conseils accroît les bienfaits des soins prodigués et à prévient la récidive.

La Méthode Mc Kenzie

Elle consiste en des positions et mouvements répétés établient en fonction de la douleur. C’est une méthode particulièrement adaptée aux patients souffrants de névralgie comme une sciatique par exemple.

 

La Méthode de Fléxion/Distraction, Méthode Cox

C’est une technique utilisant une table spécifique. Elle peut être effectuée dans la région cervical ou lombaire. Elle a pour but de faire baisser la pression dans le disque, augmenter le diamètre du foramen intervertébral (« trou par lequel sort les nerfs entre les vertèbres ») et d’aumenter la mobilité entre les vertèbres.

Le Kinesio-Tapping

Traitement par bande adhésive dans un but antalgique, proprioceptif, favoriser le drainage lymphatique.

La Méthode Graston

Technique instrumentale visant principalement à éliminer les adhérences et fibroses des tissus développé à la suite d’un traumatisme (chute, impacte, entorse, sur-utilisation…). Ces adhérences peuvent être à l’origine de douleurs. Très efficace pour : Fascite plantaire, Tendinite, doigts à ressaut, Périostite tibial…

Techniques Activator

Technique instrumentales qui a pour objectif de stimuler le système nerveux, d’augmenter la mobilité articulaire et de provoquer une relaxation musculaire.